LA TUERIE DE CHARLIE HEBDO

Publié: 9 janvier 2015 dans Non classé

Mercredi 7 janvier 2015, la France à été victime d’un attentat terroriste au cœur même de ce qui la définit c’est-à-dire la liberté d’expression.

Nous sommes des citoyens de la république Française et donc sous la coupe des droits de l’homme.

Depuis tout temps les hommes se sont battus pour que la France soit et reste libre dans son expression.

Aujourd’hui, la plupart des auteurs qui commettent ce genre d’actes, sont portés par des valeurs dont ils n’ont pas conscience, ils disent défendre une religion mais en fait ils  justifient leur actes barbares derrières une religion.

Les auteurs présumés peuvent en effet faire partie soit d’un réseau terroriste soit ce sont des cellules en électrons libres donc beaucoup plus imprévisible et d’autant plus dangereux pour nos concitoyens.

Cependant, il reste sûrement un noyau terroriste très organisé  qui est bien derrière cela et qui sait rester loin d’atteinte.

Le terrorisme est une méthode qui consiste à mener des actions violentes (attentats, assassinats, enlèvements, sabotages…) contre un adversaire, en particulier un gouvernement et la population qui assure sa légitimité, de telle sorte que leur retentissement psychologique dépasse largement le cercle des victimes directes pour inclure le groupe qu’elles sont censées représenter.

On peut caractériser le terrorisme par :
– Un acte ou une menace de violence
– Utilisé pour créer une atmosphère de peur et de contrainte
– Utilisé dans un but politique ou social

Les Auteurs présumés : hommes âgés d’une trentaine d’année, de religion musulmane et ayant commis un acte terroriste.

Le facteur espace temps de l’acte indique qu’ils ont pris de hauts risques dans un environnement à hauts risques pour eux c’est-à-dire :

– Qu’ils commettent leur acte en pleine journée, à une heure creuse, et en centre ville, donc ils sont extrêmement organisés. Cependant, le fait qu’ils aient commis leur acte proche de leur lieu d’habitation est en opposition avec des tueurs organisés.

– Leur armement et la fuite indiquent que ce sont des criminels de type mixtes, c’est-à-dire ils vont être organisés à un moment tel que le  moment de venir au journal et d’abattre les cibles visées et partir, puis basculer dans la désorganisation en oubliant des indices, en devant changer de voiture….

Actuellement, ils sont retranchés avec un otage : leur choix est soit de se rendre soit de mourir les armes à la main. Suivant certains éléments, sachant que se sont 2 frères, il est fort probable qu’ils vont chacun leur tour alimenter leur motivation et la réédition semble compromise.

Ils sont comme leur prédécesseur qui a sévi à Toulouse en 2012 et donc ils ne se rendront pas.

Surtout qu’ils sont deux et frères même si l’un faibli l’autre sera la pour à nouveau les motiver dans leur action qui pour eux leur semble juste et justifier au nom d’un dieu qu’ils défendent soit disant.

Joyce de Oliveira
Criminologue

Publicités
commentaires
  1. les prévisions étaient justes

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s