Les parents face à leur enfant enrôlé par le djihad !

Publié: 26 novembre 2015 dans Non classé
Tags:, , , , , , , , ,

Cet article révèle plusieurs éléments que nous n’avons de cesse de mettre en avant depuis des années. La perte de plusieurs piliers qui font notre pays provoquent de tels incidences.

http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/13001-attaquesparis-daech-fille-voulait-partir-faire-djihad.html

« Une mère est obligée de dénoncer sa fille embrigadée par le djihad. »

Si on analyse la situation de son enfant (selon cet article) :

  • Elle a subi des souffrances qui n’ont visiblement pas trouvé d’écoute, soit faute d’experts compétents, soit faute de moyens financiers, soit par manque de volonté
  • Elle a accumulé les « échecs » qui, de fait, arrivent bien souvent lorsqu’on est défaillant à un niveau sans être accompagné.
  • Elle a trouvé le réconfort dans une addiction qui semblait ne pas lui convenir puisqu’elle cherchait à en sortir
  • Elle trouve des réponses grâce à des propos manipulateurs promettant des solutions de se sortir de cette situation en endormant le cerveau.
  • Elle se réfugie vers ce qu’elle pense meilleur pour elle et comme elle n’a visiblement pas une estime d’elle (une des résultantes du viol), elle peut aller jusqu’à servir de bombe humaine !

Concrètement, le chemin psychologique que traverse cette jeune femme montre quoi :

  • Une incompréhension de ce qu’elle a subi et un non-aboutissement de la réparation. Il faut savoir que le viol est rarement révélé. Lorsqu’il l’est, il arrive souvent que cela se retourne contre la femme qui se sent coupable et fautive. Il faut accompagner ces victimes en thérapie individuelle et de groupe avec une surveillance longue et discrète des proches.
  • Il est possible que la justice n’ait pas reconnu l’acte voire ai donné une peine insuffisante qui stresse la victime. Elle pourrait même activer un compte à rebours de la sortie de prison du violeur.
  • Une crainte envers autrui oblige la victime à se refermer sur elle-même y compris ne pas évacuer. Ce qui alimente la victimisation avec parfois l’envie de vengeance
  • Faible en capacité d’objectivité et discernement, mais ayant la volonté de s’en sortir, voire de se venger, cette jeune fille se retourne vers ce qu’elle croit être l’échappatoire.

Cette mère révèle bien les limites de la détection de l’endoctrinement, manipulation etc. dans notre pays, qui, si la France reconnaissait les sciences humaines, limiteraient de telles situations.

DESSIN BR

Qui plus est, un pays sans règle, sans valeur, sans repères, sans meneur, sans cohésion est propice à ce genre de dérive. Le corps ne mentant jamais et en intégrant les schémas et références de chacun, les gens perdus, de tout âge, se positionnent là où ils peuvent avec ce qui reste. Ils font aussi avec ce qu’ils ont. Du fait que la France a considérablement perdu tant en valeur, qu’en leadership, on constate un réel déclin à plusieurs niveaux :

  • Fuite de capitaux et cerveaux (nivellement vers le bas)
  • Démission d’envie de donner et faire pour se cloisonner (se renfermer sur son cocon, ne plus s’investir…)
  • Décrochage avec les univers qui ne sont pas en accord avec la nature de l’individu (politique, règles contraignantes, taxes imposantes, …)
  • Sentiment d’injustice (abandon, manque d’écoute, donner des faveurs à d’autres…)
  • Recherche de ce qui reste en accord avec l’individu (patrie, histoire, famille…)
  • Envie de se faire entendre (grève, incivilité, manifestation, acte isolé de contestation…)
  • Besoin de reconstruire et d’avoir un référent qui représente sa personne (se rapprocher d’un meneur, d’un Dieu, d’une secte, d’un autre état répondant à ses attentes…)

Notre pays occulte l’éducation et l’accompagnement pour aider des individus à passer des étapes. Nous jugeons, critiquons, prenons pour crédit n’importe quelle rumeur, et aimons à détruire ce qui gêne. Ne serait-il pas préférable d’accompagner, éduquer, aider, accepter la différence, apprécier la qualité, encourager le leadership… !

Notre culture du « ça fait 30 ans que cela dure » est le fruit de notre société actuelle. Quel héritage laissons-nous à nos enfants à vouloir ainsi tout détruire pour satisfaire à son porte-feuille et celui de ses amis ! Quel regard ont nos aïeux morts pour notre liberté !

Combien de mères devront dénoncer le propre enfant ! Combien de pères pleureront la perte de leur enfant ! Combien d’enfants se tourneront vers ce qu’ils croient de meilleurs pour se sortir de ce qu’un pays refuse de faire aux siens !

Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler

>>>

Parents deal with their child enrolled through jihad!

This article reveals several items that we have constantly put forward for years. The loss of several pillars that make our country cause such effects.

http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/13001-attaquesparis-daech-fille-voulait-partir-faire-djihad.html

« A mother is forced to denounce his daughter brigaded through jihad. « 
If we analyze the situation of her child (in this article):

  • She underwent suffering that obviously did not find listeningeither lack qualified experts either lack of funds or lack desire
  • She accumulated the « failures » which, in fact, often fails to arrive when a level without being accompanied.
  • She found solace in an addiction that seemed to suit her as it was trying to get out
  • She finds answers through manipulators words promising solutions to get out of this situation by asleep the brain.
  • She takes refuge to what she thinks best for her and as she obviously did not believe her (one of the results of the rape), she can be up to serve as a human bomb!

Specifically, the psychological way which crosses over this young woman shows:

  • A misunderstanding of what she suffered and a non-completion of the repair. You should know that rape is rarely revealed and often turned against the woman who feels guilty and culpable. We must support these victims in individual and group therapy with a long and discreet surveillance relatives.
  • It is possible that the court did not recognize the act or gave insufficient punishment which stresses the victim. It could even activate a countdown to the release from prison of the rapist.
  • A fear towards others require the victim to close in on itself, including not to evacuate. Fueling victimization sometimes the desire for revenge
  • Low capacity for objectivity and discernment, but having the will to get by, even for revenge, the girl turns to what she believes is the loophole.

This mother well reveals the limits of detection of indoctrination, manipulation etc. in our country, which, if France recognized the human sciences would limit such situations.

Moreover, a country without rule, worthless, disoriented, no leader, no cohesion is conducive to this kind of drift. The body never lying and integrating patterns and references of each, the lost people of any age, are positioned where they can with what remains. They also do with what they have. Because France has dramatically lost so much in value than in leadership, there is a real decline at several levels:

  • Outflow of capital and brain (leveling down)
  • Resignation of desire to give and do to compartmentalize (withdraw into a cocoon, no longer invest …)
  • Dropping out with the universe that are not consistent with the nature of the individual (political, binding rules, imposing taxes, …)
  • Feelings of injustice (abandonment, lack of listening, give favors to others …)
  • Research that remains in line with the individual (homeland, history, family …)
  • Want to be heard (strike, incivility, demonstration, isolated act of protest …)
  • Need to rebuild and to have a referent representing his person (to approach a leader, of a God, a sect of another state meet its expectations …)

Our country hidden education and support to help individuals pass steps. We judge, criticize, take credit for any rumor and love to destroy what disturbs. Would it not be better to support, educate, help, accept differences, appreciate the quality, encourage leadership …!
Our culture of « it’s been 30 years that it lasts » is the fruit of our present society. What legacy are we leaving to our children so to want to destroy everything to satisfy his wallet and that of his friends! What look are our dead ancestors for our freedom!

How many mothers will have to denounce own child! How many fathers will mourn the loss of their child! How many children will turn to what they believe is best to get out of what a country refuses to do to his people!

Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler

Publicités
commentaires
  1. Ma réponse à Cyril : très probablement en effet Cyril, merci de le préciser

    J'aime

  2. LinkedIn :
    Cyril Malglaive
    « Nous observons la même analyse pour une majorité de mineurs placés sous main de justice en milieu contraint… »

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s