L’infime instant … Meilleurs Voeux 2017

Publié: 31 décembre 2016 dans Non classé

Elle arrive…
Celle que l’on attend systématiquement comme à chaque fois durant cette période.
Elle est là, face à nous s’approchant d’elle inévitablement.
Certains la craignent et veulent à tous prix l’éviter de peur qu’elle n’apporte plus de peine et de souffrance.
Quoiqu’il arrive, il leur faut la passer absolument.
Immanquablement.
De façon intransigeante, non négociable.
Afficher l'image d'origineInévitablement.
D’autres l’attendent, inquiets, songeurs, dubitatifs !
Que va-t-elle leur apporter si tant cela est possible ?
Qu’y a-t’il derrière ?
L’incertitude d’un infime instant qui fait tout basculer.
Que vous le vouliez ou non, la question se pose.
Majoritairement, elle est acceptée avec liesse, joie immense et festive.
Elle est préparée, habillée, maquillée, démarquée.
Une ambiance populaire s’installe et réunit des milliers de personnes au même instant pour elle, rien que pour elle.
Le partage du passage.
Qu’importe ce que cela peut représenter ensuite, rien ne pourrait être pire.
Rien ne doit être pire.
Même si la vie n’allait pas mal pour autant avant, on l’attend, la redoute, la désire…
La seconde…
Cet infime moment qui fera basculer vers une autre époque ou divers souhaits pour certains sincères, pour d’autres puérils, traversent tous les esprits simultanément comme pour effacer le mal passé et n’appuyer que le bien à venir afin d’espérer pour soi et les autres la paix, le bonheur, la santé, la prospérité, la réussite.
La seconde…
Commune et universelle bien suivant des faisceaux horaires.
La seconde…
Si vite oubliée une fois dépassée.
La seconde des promesses que l’on veut tenir et des projets que l’on décide enfin de mettre en place.
Microscopique instant ou tant de sentiments, d’espoirs, d’attentes, de vœux, de bonheurs explosent de toute part.
Infime instant d’illusion que cette seconde qui nous fait basculer d’un calendrier à l’autre.
Embrassade, effusion, cotillons, champagne…
Pour que la seconde soit bonne et se propage sur toutes les autres qui feront les 365 jours qui suivront cet infime instant.
Tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Extrait de « Au fil de … » 2007, Nadine TOUZEAU

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s