La cybercriminalité cimente son territoire

Publié: 21 octobre 2017 dans Non classé
Tags:, , , , , , , , ,

Nous sommes entrés dans une phase nouvelle de cybercriminalité sans qu’elle ne soit réellement considérée dans son potentiel difficilement quantifiable.

Pourquoi?

Par ce qu’en France en tout cas, la première n’a même pas été considérée à sa juste valeur ! Et que le retard accumulé, le fait de sous-estimer cet environnement et ses « occupants » ont autorisé  et permis aux hats à mieux se structurer, plus s’organiser et davantage anticiper. Ils sont plus diversifiés et développés intellectuellement tout en affinant leur cible et objectif.

Lorsque l’on croit qu’un vole de données par une intrusion n’est qu’un vol de données, il peut masquer un autre délit. Alors que l’on considère que l’antimalware et autres logiciels protégeront bien l’entité, des nouvelles attaques cybercriminelles n’usent pas d’intrusion malware, juste humaine encore plus fine.

Si certains évoquent ce sujet avec une désinvolture certaine, ils n’en mesurent pas la gravité du sujet face à l’intelligence Artificielle, les outils connectés et le terrorisme. Rien de ces trois éléments ne peuvent être dissociés de la cybercriminalité. Alors que l’on estime que se faciliter la vie avec un cyborg, qu’on aura des voitures sans les piloter, qu’on animera le fonctionnement de notre maison avant d’arriver, est un besoin actuel, vital et essentiel pour évoluer dans la vie, on effleure la problématique cybersécurité qui dérange !

Oui cela dérange par ce qu’il faut appréhender les choses différemment : nos failles alimentent l’espace criminel virtuel. Elles sont nombreuses nos failles ainsi que je l’ai souvent évoquées : notre fonctionnement des 30 glorieuses qui n’a plus court par exemple! Il est empli de mauvaises pratiques, de pièges pour les cybercriminels, de failles pour les hats… Pourtant, les entreprises continuent à fonctionner dans un schéma managériale et gestionnaire pyramidal, lent en prise de décision, cloné, peu créatif et novateur… Une aubaine pour les cybercriminels qui fonctionnent rapidement, en transversal, dans l’ingéniosité, en utilisant les freins du réel qu’ils vont parfois puiser sur le terrain, dans un univers sans frontière ni règle où seul le résultat compte…

Notre façon de vivre connecté n’améliore pas non plus notre cyber protection et encore moins celles des entreprises qui nous emploient ! Pourtant, tant de gens vantent qu’il faut vivre avec son smartphone qui ferment les volets et allument le chauffage avant qu’on n’arrive à la maison! Une manne pour les cybercriminels !

Quelques petits exemples qui autorisent une facilité de vie, sereine, tranquille sans imaginer, même croire que cela sert l’espace des cyber délinquants !

Pendant que nous faisons semblant de lutter contre la cybercriminalité sans tenir copte de votre collaborateur parle trop dans le bus, sans considérer que c’est un être de chair et de sang qui est derrière chaque acte cybercriminel, sans tenir compte que votre comptable s’épanche trop sur les réseaux sociaux concernant votre société, sans voir que les cybercriminels vivent dans l’espace réel et qu’on les côtoie, sans analyser leur logique, leur volonté, leur différenciation comportementale, leur addiction, leur intelligence différente de celles utilisées dans le monde réel, sans estimer qu’ils ont des coups d’avance, sans entendre ce que des gens comme moi n’ont de cesse de dire par ce que ça n’arrange pas la facilité de vos envies de vivre, les cybercriminels s’en amusent et ont développé leur potentiel, leur pouvoir, leur espace depuis quelques temps pour être encore plus performants .

Le pouvoir des cybercriminels sera la prochaine phase à mon avis sauf si on active un peu plus. Par ce que dans cybercriminel, il y a des cyberterroristes et tout le circuit qui alimente le fonctionnement des terroristes (phishing, ransonware, vente d’oeuvre d’art par exemple dans le darkweb, achat de femmes et enfants, etc).

 

Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler, chercheur en comportement des cybercriminels

Publicités
commentaires
  1. Zebra1 dit :

    Bonjour Nadine 🌞

    Je viens de lire ton mail intitulé  » La cybercriminalité cimente son territoire  » et je te donne tout à fait raison. Sauf qu’il faut prendre en compte que ceux qui nous gouvernent, les politiques, les grands patrons et tous ceux qui influencent la société humaine capitaliste extrémiste utilisent les mêmes outils et pratiques que tu découvre en cybercriminalité. On vit dans une société qui est construite sur le mensonge, la manipulation, la simulation et l’hypocrisie ou le menteur râle quand il subit des mensonges et le voleur râle quand il subit un vol, sous le slogan de  » Fais ce que je dis et pas ce que je fais « . C’est le serpent qui se mord la queue « .

    Il faut comprendre aussi quand même que si tu est une personne assez unique et singulière, la majorité de la population ne t’arrive même pas à la cheville et que ton minimum va être toujours beaucoup plus important que leur maximum, y en à d’autres qui sont à ton niveau et d’autres sont encore plus évolues que toi. La société capitaliste extrémiste attends de nous de faire du profit par tous les moyens ou tous les moyens sont bons sans pour atteindre des buts sans se soucier de son prochain. Toi tu trouve bien ton compte aussi dans tout ce grand bordel gigantesque. Les bons et les méchants n’ont jamais existé et la société dans la quelle ont vit n’est qu’une vaste illusion.

    Moi personnellement je trouve que l’être humain est beaucoup beaucoup beaucoup plus que ça et qu’il mérite plus que ça et que la société dans la quelle on vit est très primitive, humiliante, moche et autodestructrice.

    Méfie toi un peut plus de ceux qui t’emploient et remet les plus en question et un peut mois ceux que tu combat. Les uns ne sont pas meilleurs que les autres.

    J'aime

  2. Roseline Guyot dit :

    c’est tellement vrai que bientôt, tout ce qui est connecté sera piraté par les cybercriminels,notre voiture connectée passera de 60 à 200 km/h sans que l’on puisse intervenir, nous ne pourrons plus ouvrir notre frigidaire ou notre porte etc

    J'aime

    • En effet, c’est une des probabilités. Il faut savoir que depuis quelques années, des véhicules roulent déjà tout seul sans qu’on le leur demande ! Un outil qui s’appelle CanTrack peut « radioguider » un véhicule, etc. Merci pour votre participation

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s