Les migrants comme support pour les terroristes

Le fait n’a rien de nouveau : utiliser une foule pour se masquer est vieux comme le monde !

Évoquer que plus de terroristes ont profité du flux migratoire de plus de 2, 5 millions de personnes afin d’envahir l’Europe fait son chemin dans les esprits. Mais il est trop tard du fait que les marques ont été prises, qu’ils sont implantés sur le continent en nombre très important et probablement bien plus que les 5.000 évoqués dernièrement dans un article de VSD. 

Si de nombreux migrants sont de vrais réfugiés voulant fuir leur pays pour X ou Y raisons, ces flux ont été très probablement incités par des personnes malveillantes dans un but également de favoriser les infiltrations de terroristes et sympathisants ou dormants.

Au tout début des flux de migrants, j’ai visionné des vidéos ayant été faites par des amateurs ou journalistes afin de montrer le flux migratoire. De nombreux éléments sont facilement relevables et n’ont certainement pas échappé à mes « collègues » en sûreté et sécurité. Toutefois, j’ai décelé des profils qui pourraient fortement correspondre à des terroristes. Il ne faut que quelques secondes pour se faire.

L’image physique ou statique donne un ensemble de signes dont certains avec des incongruences afin de créer un préprofil qui nécessitera ou pas un focus. Il n’est pas besoin de détailler le potentiel de cette expertise sur plusieurs situations dans plusieurs contextes. Une fois ces profils décelés, l’intérêt est d’analyser la synergie entre eux puisqu’il s’agit d’un réseau très complexe avec des ramifications, étendu et rodé à la fois… Très vivant dans le darkweb! Ces résultats nous permettront de faire du prédictif de masse et donc de diminuer considérablement les risques d’attentats, rapts, vols de données ou patrimoine, etc…

Ainsi que je l’écrivais notamment dans mon livre « Net-profiling : analyse comportementale des cybercriminels » : « les délinquants de nos jours usent de toutes nos faiblesses afin de décupler leur réseau, ressources et actes. »

Aurons-nous enfin la volonté de les surprendre aussi et faire du prédictif!

Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler, chercheur en comportement des cybercriminels

Publicités