Préface livre Net-profiling de Christophe Naudin

juillet 2015

Préface livre Nadine Touzeau

Au premier abord le sujet intrigue. Il nous permet de plonger dans une lecture saisissante de ce que l’on n’imagine même pas. Nadine Touzeau, analyste comportemental et profiler depuis 10 ans, spécialisée dans la détection de signes et mensonges, découpe méticuleusement le comportement de ces « extraterrestres » que sont les Hats. Soit blancs, soit noirs, ces hackers 8.0 sont bien ou mal intentionnés. Pour le profane, catégorie à laquelle j’appartiens, il est difficile de faire la différence sans disposer d’un certain nombre de clefs de lecture qui nous sont apportées ici par l’auteure.

Dans un second temps, nous nous sentons déconcertés. Infraction par infraction, Nadine Touzeau introduit le net-profiling, c’est-à-dire l’ensemble des méthodes de collecte d’informations permettant l’analyse des comportements criminels sur Internet. Les brouteurs Africains, les vengeurs, les blacks Hats, etc. On s’aperçoit alors que la méthode est la même que celle utilisée dans le cadre d’une enquête de police judiciaire. Preuve que, dans les années à venir, nos policiers spécialisés dans les fraudes aux technologies de l’information seront tenus d’utiliser une doctrine policière nouvelle construite sur de nouveaux indices et de nouvelles preuves. J’ai connu cette petite forme de révolution avec la criminalité habituelle ; pour s’opposer à des infractions d’un genre nouveau, il a fallu inventer de nouvelles méthodes d’interrogatoire, de confrontation, d’investigation. Le net-profiling nous met face à nos responsabilités en matière de cybercriminalité. Le code de procédure pénale suivra-t-il ? Pour l’heure, la question demeure.

Autre exploration passionnante : celle de notre avenir. Ma génération, bien qu’ayant vécu avec enthousiasme et avidité l’explosion de la micro-informatique, a du mal à intégrer intellectuellement l’ère des objets 100 % connectés. Nadine expose patiemment dans son ouvrage les difficultés de demain en abordant les véhicules autonomes, les drones, sans oublier de parler de l’aéronautique, un sujet qui m’est cher. Comment appréhender toutes les formes de criminalité qui vont naître de ces nouveaux objets ?

Après avoir exercé pendant trente ans et sur toute la planète une carrière de criminologue, je pensais n’avoir plus rien à apprendre de surprenant du monde criminel. C’était une grossière erreur en fait ! Le livre de Nadine Touzeau est une révélation. Les infractions évoluent aussi rapidement que l’humanité, tant et si bien que j’ai désormais conscience que ma vision d’aujourd’hui n’est pas la réalité de demain. La criminalité du monde réel va peut-être diminuer, mais certainement pas celle du monde virtuel. Je m’éteindrai donc sans avoir tout vu et tout connu dans le domaine. Je m’en doutais déjà, mais je n’aurais jamais imaginé être dépassé de mon vivant.

Christophe Naudin

Criminologue

Publicités