Profil candidat Alain Juppé

Profils effectués par : Nadine TOUZEAU, profiler, net-profiler et chercheur en comportement des cybercriminels. Diplômée Paul Ekman International (Etac & Esac), diplôme international à valeur juridique. Membre Association Certified Fraud Examiner (ACFE) USA, ICTTF, déléguée Bretagne CEFCYS. Mon métier s’exerce autant dans l’univers sûreté /sécurité qu’économique et dépend de la famille des sciences du comportement, Forensic.

Préambule

Je ne fais aucune politique. Notre métier exige d’être au plus proche de la neutralité et donc du zéro jugement. Il nous est de fait interdit de dépendre de quelques réseaux d’influence que ce soit afin de préserver la qualité de nos travaux toujours dans la recherche de preuves.

Les profils que je vais effectuer ne seront que sur photos (trouvées sur Google) des candidats aux élections présidentielles françaises et, resterons orientés dans le but des charges qui incombent ces deux candidats afin de diriger la France en mai 2017. Les profils ne seront donc pas complets, tels qu’ils sont faits sur des affaires de délits allant du vol à l’homicide. Ces profils se rapprochent de ce qui peut être fait en entreprise, en négociation, etc.

Il est évident que j’ai vu les candidats à plusieurs reprises à la télévision ce qui peut influencer à alimenter plus les profils ci-dessous. A cela, je rappellerais que les personnes politiques ont en commun avec les artistes qu’elles s’entraînent afin de canaliser leurs émotions, leur comportement, leur non-verbal. Ce qui rend notre mission plus difficile, mais aussi plus pertinente.

Ma démarche de faire les profils des candidats répond à de nombreuses demandes de français craignant pour l’avenir de la France, j’en assume l’entière responsabilité. Je le fais au nom de mon pays et de toutes celles et ceux qui l’ont servi et le servent encore. J’ajoute au profil des réponses aux trois questions que l’on me pose le plus souvent.

Les prochains profils des autres candidats à la Présidentielle seront également effectués sur cette même base que je rappellerai.

Je sais, pour lire de nombreux de mes propos de-ci et delà, que depuis des années de nombreux journalistes et soit-disants professionnels du non-verbal, comportemental et parfois profilage, entre autre, puisent sur mes nombreux écrits pour se les approprier…

Enfin, je précise que personne n’est parfait à commencer par moi (étant un livre ouvert, il est facile de voir qui je suis). Il ne s’agit pas de critiquer qui que ce soit, mais d’être purement factuelle et telle que j’exerce mon métier existant officiellement aux USA depuis minimum 1950.

RAPPEL : je ne dévoile qu’un faible pourcentage du profil des candidats et ce qui est nécessaire au cahier des charges, soit la mission de redresser la France.  Certains profils sont de fait plus détaillés que d’autres. Je n’émets pas d’avis personnel sur mon choix de candidat.

Profil candidat Alain JuppéAlain Juppé

Ma relation avec Alain Juppé : je ne l’ai jamais côtoyé ou rencontré directement. Il a entendu parler de moi. Je n’ai personne à ma connaissance dans mon entourage qui l’ai côtoyé, le connaisse ou m’en ai parlé. Dans l’émission web/radio de BTLV du 9 novembre 2016, j’ai évoqué un trait de son profil que je vais reprendre.

PROFIL SUR PHOTO PUBLIQUE

Alain Juppé a une posture droite, presque rigide même. Il a une allure sportive, déliée avec un certain charisme et une élégance qu’il soigne. Il assoit son comportement bien étudié, c’est-à-dire qu’il s’arrange que rien ne lui soit reproché. Il maîtrise bien son image d’homme politique afin que rien ne se retourne contre lui. Le naturel doit le rattraper souvent sous forme de gaffe qu’il sait retourner à son avantage, jusqu’à s’en ficher. Il a un regard très franc, droit, qui fixe bien, malgré cela, il est tellement sûr de lui, gère tellement son image que la sincérité ne s’y voit pas. Son regard ne montre pas le reflet de son âme : il est détaché plus par peur de ce qu’on pourrait voir dans ses yeux. Il gère parfaitement sa vie privé de sa vie politique et les deux sont biens dissociés. Sa vie politique anime sa vie privé, une forme de passion pour lui.

Valeurs : les siennes et celles de sa famille ou l’éducation qu’il a reçu sont ses valeurs, tout ce qui tourne autour de son image et de ce qu’il a accompli telles sa ville et sa carrière politique. Rien ne doit bloquer ses objectifs et il est prêt à tout pour y aboutir. Il est très encré sur sa culture familiale. La famille, la terre, l’héritage sont importants pour lui plus à titre personnel. La valeur de la reconnaissance d’un labeur de travail est important aussi a ses yeux et la réussite selon lui passe par une certaine fortune financière et respect acquis après des années de travail. La progression sociale est aussi une valeur pour lui.

Travail : plutôt bosseur sans en faire de trop, volontaire et respecte la valeur du travail. Ne délègue que de façon obligée, soit par méconnaissance, soit par confiance (par obligation peut etre suivant son réseau). Méthodique, méticuleux, limite maniaque. N’aime pas la demi mesure, le mal fait, l’esbroufe. Il n’apprécie pas non plus ce qui le contrarie. Il œuvre avec cœur et conviction. S’appuie facilement sur son réseau qu’il sait remercier. Il n’apprécie pas le changement. S’entourera de personnes le valorisant et le sécurisant.

Caractère : sûr de lui dans l’image qu’il donne alors qu’il recherchera facilement la reconnaissance et la validation de ses choix, même si c’est lui qui décide au final. Affirmé, trempé, tout ce qui dérange doit sortir de son périmètre. Il impose, décide, dirige, délègue peu. Il compose peu, n’apprécie pas la transversalité, n’aime pas ce qu’il considère d’inutile et accepte la nouveauté s’il la comprend et si elle lui sert surtout à son image. Personne calme en apparence. Volontaire et désireux d’aboutir à ses objectifs avec une grande patience. Il aime les belles choses sans pour autant les afficher, est plutôt épicurien et sait profiter d’un moment de détente à discuter, échanger autour de mets raffinés avec des gens qu’ils considèrent de valeur. Il aime et doit convaincre, n’apprécie que peu la résistance. Il sait faire le caméléon quand cela est nécessaire sans s’en sentir impacté. Il a peur de ce qui peut l’ébranler, le destituer. Plutôt hautain et haut de sa personne, cette image lui sied. Il est ferme, a tendance a être autoritaire. Discret, il œuvre beaucoup de choses dans l’ombre sans avoir besoin que cela se sache à la lumière. Il est craint. Il est distant, n’affiche pas de chaleur humaine. Il est exigeant, n’aime pas l’échec qu’il ne valorise pas. Il fuiera plus facilement pour montrer son désaccord en attendant qu’on le rappelle que de combattre sur place et défendre ses intérêts en frontal. Ou il fera résoudre par autrui ce qui le dérange. Il est fin, adaptable.

Sentiment: secret, caché, il n’aime pas se dévoiler et n’apprécie pas qu’on le révèle. Il aime à montrer l’image qu’il veut gérer, avoue difficilement ses sentiments qui sont majoritairement sincères . Il est charmeur et a besoin de séduire pour son ego. Donne un aspect froid et peu abordable, ce qu’il n’est pas dans l’intimité. Son intimité est du reste triée et bien choisie selon ses aspirations et proximité en partage. Je le considère plutôt égoïste et peu généreux. Il me semble un bon père de famille et époux. Réservé par culture familiale, il n’affichera rien en public et l’imposera à ses proches. Il peut très bien être brutal comme se montrer éduqué selon la circonstance, le contexte et la personne. Les débats houleux, les sujets épineux ne sont pas sa tasse de thé. Il a du être plusieurs fois blessé, il ne montre pas ces cicatrices et se protégera plus que d’autres personnes en beaucoup de point et prise de décisions. Orgueilleux, il cédera facilement sur des éléments pour avoir la paix, si il considère que ces éléments n’ont pas d’impact négatif sur lui.

Sensibilité: très forte et susceptible même, son humour est ciblé, l’acceptation de critiques difficile, il n’aime pas la remise en question, il y a une dualité entre « je me montre fort et sûr de moi », mais en même temps « j’ai des peurs, blessures et doutes que je dois cacher et protéger ». Une des incidences comportementales qui fait qu’il est peu voyant. Il aime sa posture de haute personnalité et apprécie qu’on le valorise, qu’on le flatte. Il est plutôt naturel et assume sa personne en faisant attention à ce que son apparence soit en phase avec ce qu’il veut que l’on voit de lui et retienne de lui.

Question 1 : Est-ce qu’Alain Juppé est un bon candidat aux Présidentielles 2017 ?

Face au contexte actuel, les points faibles de Alain Juppé sont : le manque de compréhension du terrain et son détachement envers le peuple, sa trop grande envie de carrière et son amitié redevable à des réseaux et environnements. Ce dernier point peut devenir une force selon l’orientation de ses réseaux et environnement. Sans être profiler, vous l’avez noté, le propos « Prisunic » est révélateur qu’Alain Juppé exerce une politique d’un autre temps bien révolu.

Question 2 : Est-ce qu’Alain Juppé comprend les problèmes des français ?

Il ne les vit pas et n’est que rarement confronté aux réels problèmes des français. Il n’en est pas pour autant insensible. A mon avis, il tentera de satisfaire ce qu’il considère important pour lui et son réseau.

Question 3 : Est-ce qu’Alain Juppé fera ce qu’il dira ?

Ma réponse est dans la question 2. Tout dépend du réseau et de ce qu’il attendra de lui.

Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler, chercheur en comportement des cybercriminels

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s