Profil candidat Manuel Valls

Profils effectués par : Nadine TOUZEAU, profiler, net-profiler et chercheur en comportement des cybercriminels. Diplômée Paul Ekman International (Etac & Esac), diplôme international à valeur juridique. Membre Association Certified Fraud Examiner (ACFE) USA, ICTTF. Mon métier s’exerce autant dans l’univers sûreté /sécurité qu’économique et dépend de la famille des sciences du comportement, Forensic.

Préambule

Je ne fais aucune politique. Notre métier exige d’être au plus proche de la neutralité et donc du zéro jugement. Il nous est de fait interdit de dépendre de quelques réseaux d’influence que ce soit afin de préserver la qualité de nos travaux toujours dans la recherche de preuves.

Les profils que je vais effectuer ne seront que sur photos (trouvées sur Google) des candidats aux élections présidentielles françaises et, resterons orientés dans le but des charges qui incombent ces deux candidats afin de diriger la France en mai 2017. Les profils ne seront donc pas complets, tels qu’ils sont faits sur des affaires de délits allant du vol à l’homicide. Ces profils se rapprochent de ce qui peut être fait en entreprise, en négociation, etc.

Il est évident que j’ai vu les candidats à plusieurs reprises à la télévision ce qui peut influencer à alimenter plus les profils ci-dessous. A cela, je rappellerais que les personnes politiques ont en commun avec les artistes qu’elles s’entraînent afin de canaliser leurs émotions, leur comportement, leur non-verbal. Ce qui rend notre mission plus difficile, mais aussi plus pertinente.

Ma démarche de faire les profils des candidats répond à de nombreuses demandes de français craignant pour l’avenir de la France, j’en assume l’entière responsabilité. Je le fais au nom de mon pays et de toutes celles et ceux qui l’ont servi et le servent encore. J’ajoute au profil des réponses aux trois questions que l’on me pose le plus souvent.

Les prochains profils des autres candidats à la Présidentielle seront également effectués sur cette même base que je rappellerai.

Je sais, pour lire de nombreux de mes propos de-ci et delà, que depuis des années de nombreux journalistes et soit-disants professionnels du non-verbal, comportemental et parfois profilage, entre autre, puisent sur mes nombreux écrits pour se les approprier…

Enfin, je précise que personne n’est parfait à commencer par moi (étant un livre ouvert, il est facile de voir qui je suis). Il ne s’agit pas de critiquer qui que ce soit, mais d’être purement factuelle et telle que j’exerce mon métier existant officiellement aux USA depuis minimum 1950.

RAPPEL : je ne dévoile qu’un faible pourcentage du profil des candidats et ce qui est nécessaire au cahier des charges, soit la mission de redresser la France.  Certains profils sont de fait plus détaillés que d’autres. Je n’émets pas d’avis personnel sur mon choix de candidat.


Afficher l'image d'origineManuel Valls

Ma relation avec Manuel Valls : je l’ai croisé au FIC 2014. Il a entendu parler de moi.  Je n’ai personne à ma connaissance dans mon entourage qui l’ai côtoyé, le connaisse ou m’en ai parlé. Dans l’émission web/radio de BTLV du 9 novembre 2016, j’ai évoqué un trait de son profil que je vais reprendre.

PROFIL SUR PHOTO PUBLIQUE

« On dit » beaucoup de choses similaires de Manuel Valls de part ses comportements tels que chacun les interprète. Beaucoup de ces « on dit » me semblent justes, mais en même temps occultent d’autres critères du personnage.

Manuel Valls donne une image qu’il aime à travailler et sait en jouer selon les circonstances. Il n’a cure des quand dira t’on le concernant et assume parfaitement les rumeurs, les propos non élogieux à son encontre, en apparence en fait. Ce qui ne le fera pas changer de comportement, tout au plus l’assouplir pour mieux séduire.

En homme trempé, il n’est pas bon d’aller contre son sens, il n’est pas bon de le critiquer et il apprécie qu’on valorise son ego. Lorsque je l’ai croisé au FIC , j’ai pu faire un petit test de quelques secondes extrêmement concluant en ce sens. Sous ses airs de durs, d’homme fort et directif, il y a une personne plus sensible qu’elle n’y parait, mais cette sensibilité est calculée et choisie. Seul son univers fait sa vie et ce qu’il en considère comme un exemple.

Valeurs : lui, ses idées, projets, convictions et ceux qui les partagent. Clairement, la définition des valeurs de Manuel Valls est en inadéquation avec celle du dictionnaire. La patrie lui fait horreur, se rattacher à un pays n’a pas d’importance à ses yeux, sa notion du respect est propre à lui. La droiture est ce qu’il en définit également et Manuel Valls pense être un homme droit, loyal, ce qu’il est du reste uniquement sur son monde contrôlé et conçu par lui. Il n’aime pas les personnes qui ne se font pas respecter comme il le fait lui, qui se plient à la moindre incartade : Manuel Valls les considérera comme faible et lâche sans hésiter de le faire savoir. Manuel Valls se reconnait porteur des valeurs de sa famille et de sa culture qu’il doit développer. Il apprécie d’apprendre et utilisera ce qui lui est nécessaire pour ses desseins sans utiliser tout le savoir. De fait, son enrichissement culturel et intellectuel sont ciblés sur ses besoins d’accroitre son pouvoir et son potentiel face à autrui et pour asseoir sa position. Le pouvoir est un fort allié pour Manuel Valls, c’est même l’une des rares choses qui l’anime et, de fait, la première place. Les idées, les principes liés à des intérêts sont dans ses valeurs. 

Travail : plutôt travailleur et aura de l’énergie pour ce qui lui tient à coeur. Il mettra tout en oeuvre pour accomplir ces desseins et rien ne sera assez bien afin d’arriver à ses fins. C’est la seule issue qu’il concède : que son objectif soit atteint quoique cela coûte et quoiqu’il arrive. Il délègue très peu et sait s’épauler afin d’arriver à ses fins. Il est reconnaissant envers les personnes qui lui sont fidèles. Il n’aime pas les négociations : il ordonne et on doit exécuter. Vif, dynamique, il s’agace vite si les choses ne se font pas rapidement ou si il n’obtient pas ce qu’il a exigé. Il saura dire ce qu’il pense dans ce sens sans redite. Ne supporte pas l’échec et fera tout pour l’éviter. Sait être un bon partenaire et attend qu’il obtienne quand il demande tout en sachant parfaitement renvoyer l’ascenseur. Homme secret, il ne révélera que peu d’éléments de ses projets aux personnes qui travaillent avec lui. N’apprécie que peu le changement. Il aime à tenir son cap et obtenir ses résultats le plus rapidement possible tout en travaillant dans l’ombre. Comme seuls ses objectifs atteints comptent, sans aucun état d’âme, il utilisera ce qui est en son pouvoir pour les atteindre et sans que cela ne l’empêche de dormir. Il aime à tenir les rennes sans forcément à en tirer la gloire de suite. Esprit analytique et calculateur, c’est aussi un créatif dans certains domaines. Prends des décisions rapides en en contrôlant les grandes lignes suivant les risques pour ses objectifs. Personne qui a plusieurs intelligences centrées sur ses aspirations, objectifs. 

Caractère : trempé, fort, dur, excessif, exclusif, possessif, directif, Manuel Valls ordonne et on doit obéir. La rare souplesse qu’il concède est sous forme de cadeau pour reconnaissance de l’accepter tel qu’il est ou de le supporter. ll déteste la critique sans forcément le montrer, mais il se vengera de façon sournoise et violente dans l’acte. Nerveux, stressé, Manuel Valls est un homme qui doute et seul, il angoisse. Il a besoin d’être entouré et de savoir que des gens loyaux à son égard soient près de lui et le confortent dans sa position et ses choix. Aime l’ordre, les choses bien rangées, les vêtements bien coordonnés, les objets classieux, le luxe. Tout doit être comme il le demande : chaque objet à sa place, chaque personne à sa mission, chaque tâche doit être accomplie comme il l’entend. Il souhaite que les actes soient répétitifs, précis, sans changement sauf s’il l’ordonne. Il aime à savoir ce qui s’est passé et ne pas le découvrir. Il est plus peureux qu’il n’y parait. Il se donne des airs de personnes fortes et dures, parfois souriante et gentille, mais en réalité il doute du comportement qu’il peut avoir ou faire et surtout d’atteindre ses objectifs. Ce pourquoi il travaille sa contenance, sa présentation. C’est une personne anxieuse et qui doute beaucoup d’elle. Leader, meneur, il mènera ses troupes sans se préoccuper que cela convienne ou pas ou que des gens souffrent ou refusent dans une seule direction, soit la sienne, sans modifier son chemin. Il écoute peu ce qui ne semble pas aller dans son sens. Il doit trouver un intérêt à ce qu’on lui propose. Impulsif, colérique, il peut avoir des excès agressifs. Il dit ce qu’il pense, que ça plaise ou pas. Fonceur sans parfois réfléchir. La diplomatie n’est pas du tout dans son profil. 

Sentiment: très fort. Il aime ou n’aime pas. Et il donne tout par amour, mais il faut être de son côté. C’est un passionné, un sanguin qui sait parfaitement canaliser ses émotions verbales et parfois gestuelles. Mais le profiler voit très bien les micro-expressions et signes qui trahissent sa colère et le fait qu’il cache ses émotions. Très généreux envers les gens qui le considère et lui sont fidèles. Manuel Valls a très peu de confidents par choix : il n’aime pas se confier du fait qu’il manque de confiance envers autrui. Il se méfie de tout et écarte le moindre doute ou élément qui peu lui causer un soupçon de problème. Il éliminera toute ombre à son tableau. Impatient, il veut donc il doit avoir. Manuel Valls n’aime pas la contrariété ni la résistance. Ferme, autoritaire, il a des traits de caractère très excessifs. Sait être tendre, affectueux, attentionné. Les moments de douceur qu’il partage avec sa famille sont une forme de ressource pour lui, une soupape indispensable pour se sentir réénergisé. Ses proches sont son équilibre qu’il ne faut surtout pas ébranlé et qu’il chérit. Il est très attentionné et fera tout ce qu’il peut pour prouver par des actes parfois démesurés son amour. Rien n’est trop beau pour sa belle, ses enfants et ses très proches. C’est aussi une forme de compensation pour le « supporter » dans tous les sens su terme. Saura être patient pour aboutir à ses fins et savourer d’autant plus sa victoire. Sait se reposer sur ses lauriers. 

Sensibilité: à fleur de peau. C’est un esthète, érudit en art et il s’intéresse à de nombreuses choses surtout belles et élitistes. Manuel Valls sait s’extasier devant des beaux paysages, décorations, musiques, peintures, sculptures, etc. Il aime ce qui lui permet de se cultiver surtout pour s’évader et se valoriser. Il n’a pas de sensibilité sur les Hommes en général, seuls sur ses proches amis, partenaires, familles. Il est très sensible autant à ce qui lui fait mal qu’à ce qui lui touche. Il jouera les durs et fermes selon les situations et dans des contextes plus détendus pourrait être un agneau, mais sur du court terme.

Question 1 : Est-ce que Manuel Valls est un bon candidat aux Présidentielles 2017 ?

Il garde l’image d’un loyal de François Hollande et d’un homme rigide, directif et étranger aux valeurs de la France. Tel que se présente le contexte, je doute qu’il réponde aux attentes des français pour lesquels leur pays est important. ll a trop l’image d’un arriviste et carriériste politique ce que là encore les français rejettent.

Question 2 : Est-ce que Manuel Valls comprend les problèmes des français ?

De fait à la lecture du profil, non sauf de ceux qui vont dans son sens. L’ouverture d’esprit n’est absolument pas son fort.

Question 3 : Est-ce que Manuel Valls fera ce qu’il dira ?

Il ne fera que ce qui lui tient à coeur ainsi qu’aux gens qui adhèrent à sa personne, ses idées et convictions.

Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler, chercheur en comportement des cybercriminels

Publicités