Articles Tagués ‘net-profiling’

Nadine Touzeau as speaker, Profiling conference of cybercriminals

SAVE THE DATE 14th to 15th March 2018, Cardiff, UK

Conference: « Profiling of cybercriminals »

In France there is something wrong with having missed the appointment to use my profession and my research on the behavior of cybercriminals. And my scientific book is not translated in english … Past is past, I hope that France will wake up now and try to catch up.

Analyzing human means making sure to make prediction in security and cybersecurity since every act is first committed by a human being.

Net-profiling makes it possible to understand the objectives and actions of cybercriminals beyond their appearance. But also to reveal their network, organization and differentiating behaviour in order to better understand and anticipate them.

My intervention is scheduled on March 14th at 17:15 : « Profiling conference of cybercriminals ».
The organizers offer you a discount of 20% on the Behavior Analysis show.
Please contact me privately for those who are interested in coming to this event.

http://www.behaviouralanalysis.com/

Publicités

Pour ton mémoire en droit intégrant le profilage et net-profilage.

Jean-Michel poursuit ses études en droit.

http://www.memoireonline.com/01/16/9333/m_Le-mobile-dans-la-classification-des-cybercriminels0.html

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD-LYON I

FACULTE DE MEDECINE LYON EST

D.U CRIMINOLOGIE CLINIQUE

Année 2015-2016

LE MOBILE DANS LA CLASSIFICATION DES CYBERCRIMINELS 

Mémoire présenté par

HAZIZA Jean-Michel

Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler, chercheur en comportement des cybercriminels
Dîplomée Paul Ekman International
Membre : ACFE USA, ASIS France
Déléguée CEFCYS Bretagne

« …Quand mes travaux de recherches sur le comportement des cybercriminels rencontrent un étudiant en droit en rédigeant son mémoire… Un des objectifs de mon livre. Merci Jean-Michel. »

Nadine TOUZEAU, net-profiler

NET-PROFILING, Nadine TOUZEAU

—-

Bonsoir Nadine,

Je souhaite vous féliciter pour vos recherches depuis tant d’années mises en lumières dans votre nouveau livre « Net-profiling: analyse comportementale des cybercriminels ».
Il est intéressant car il permet de comprendre en profondeur ce qu’est un cyberdélinquant, quels sont ses vices, quels sont ses envies. Votre livre sera sans nul doute un outil déterminant dans mes recherches concernant les mobiles des cybercriminels. En effet, l’addiction et l’avatarisation des cybercriminels peuvent être considérés comme des motivations qui sont spécifiques au cyberespace.

Dans mes recherches, je pars d’une définition juridique du mobile, qui est si peu mis en valeur en droit pénal général mais qui trouve une place certaine en matière de profilage, c’est ce que je ressens à travers vos travaux. Le facteur humain doit être plus pris en compte dans le domaine juridique, il doit être la base de la compréhension de l’acte cybercriminel et doit permettre aussi de faciliter la détection des cyberattaques, si nombreuses aujourd’hui.

Je pense que je ne vous remercierai jamais assez car grâce à vos travaux sur les cyberdélinquants, j’ai compris qu’il existerait un lien certain entre les profileurs et les criminologues, je pense que ces deux professions sont complémentaires et peuvent aboutir à des recherches très intéressantes dans le domaine de la cybercriminalité.

Cet article ne dit pas tout, mais il aura le mérite de démontrer que vos travaux m’ont permis d’avancer mes recherches en matière de criminologie clinique. Je vous souhaite encore le meilleur dans vos prochaines recherches.

Au plaisir

Jean-Michel HAZIZA

>><

LAW STUDENT meets THE (NET) PROFILING

« … When the research work on the behavior of cyber criminals meet a law student by writing his thesis … One of the objectives of my book. Thank you Jean-Michel. »

Good evening Nadine,

I want to congratulate you on your research for so many years put in lights in your new book « Net-Profiling: behavioral analysis of cyber criminals. »
It is interesting because it allows to deeply understand what a cyber offender, what its vices, what its desires. Your book will undoubtedly be a key tool in my research about mobile cybercriminals. Indeed, addiction and avatarisation cybercriminals can be considered as motivations that are specific to cyberspace.

In my research, I start from a legal definition of the mobile, which is so emphasized in general criminal law but found a certain place for profiling, that is what I feel through your work. The human factor must be considered in the legal field, it must be based on understanding the cyber criminal act and is also designed to facilitate detection of cyber attacks, so numerous today.

I think I can not thank you enough because thanks to your work on cybercriminals, I understood that there would be some relationship between profilers and criminologists, I think both professions are complementary and can lead to researches very interesting in the field of cybercrime.

This article does not say everything, but he will have the merit to show that your work has enabled me to advance my research in clinical criminology. I wish you the best in your future research.

With pleasure

Jean-Michel HAZIZA

Voici la couverture (création Katherine de Chaillé) de mon livre « Net-Profiling : l’analyse comportementale des cybercriminels » ©. en format Kindle.

Nadine Touzeau net-profiler

Nadine Touzeau net-profiler
Couverture format Kindle « Net-Profiling : l’analyse comportementale des cybercriminels » ©. Le livre de Nadine TOUZEAU

Le livre est également disponible par clé USB au format carte de visite avec dédicace, réservez le!

Nadine Touzeau net-profiler Couverture format clé USB

Nadine Touzeau net-profiler
Couverture format clé USB « Net-Profiling : l’analyse comportementale des cybercriminels » ©. Le livre de Nadine TOUZEAU

Edition sous maximum 15 jours

Profilement Vôtre

Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler

Citation extraite du livre à paraître en novembre 2015 de Nadine TOUZEAU, préfacé par Christophe NAUDIN, Criminologue

« Net-profiling : analyse comportementale des cybercriminels »

Document crée par Katherine de Chaillé

Citation extraite livre "Net-profiling : analyse comportementale des cybercriminels" de Nadine Touzeau

Citation extraite livre « Net-profiling : analyse comportementale des cybercriminels » de Nadine Touzeau

Le comportemental prend sa place dans notre société sans compenser le retard accumulé en France dans certains secteurs d’activité (investigations par exemple). Ces étapes grillées occultent des informations essentielles pour mieux appréhender l’Intelligence Emotionnelle. Le corps ne ment pas, mais il réagit face aux différents facteurs qui l’entourent : du son, à l’odeur, au bruit, à la voix, l’interprétation des émotions, de comportement, etc.

Tous ces facteurs ne peuvent être modélisés, d’autant que l’humain interprète et réagit en fonction d’autres éléments : la peur, la colère, l’incompréhension, la fatigue…

Dans l’article ci-dessous (très bien construit et de qualité du reste), une vidéo met en avant un échange verbal entre un homme réel et une femme virtuelle.  Pour un néophyte, on s’y croirait, pas pour un professionnel du comportement. Il y a de très nombreuses incongruences qui montrent combien le décalage est grand entre l’homme et la machine. On constate par exemple dès le début le « Hi », elle ferme les yeux, met la tête en arrière. A 0.15 », « how are you today? », le personnage virtuel tente une expression proche du questionnement de type enquête, alors qu’une expression joviale, conviviale ou courtoise lors d’une conversation entre deux personnes tel que suggéré par l’homme semble de mise. A 0.20 », elle est carrément pas dans la conversation avec un semblant de questionnement de ses yeux… Mais c’est un bon début!

L’interprétation d’autrui se fait en fonction de ses propres schémas : quelqu’un qui cligne l’oeil de telle manière est interprété différemment selon les profils, humeurs, contextes, etc. et traduit parfois le contraire de ce qu’on veut faire passer comme message. Sachant que l’effet de mode et culture est à prendre en compte : un salut de la main peut faire que le geste est considéré comme une insulte dans une autre culture. D’où l’intérêt pour certain de faire du comportement un langage corporel unique et universel, soit modéliser le comportemental ! Ce qui serait dangereux pour la survie de l’Homme.

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/10/12/intelligence-artificielle-une-machine-peut-elle-ressentir-de-l-emotion_4787837_4408996.html#hAooWEMZpwxi8yU4.99

Dans la mesure où l’humain est unique, je ne vois que deux solutions concernant l’avenir de cette Intelligence Emotionnelle :

  • soi l’humain se synchronisera dans le temps avec la machine Intelligente Émotionnellement et donc oui la machine aura le dessus sur l’homme qui quant à lui déclinera,
  • soi l’humain garde sa place et n’est pas remplacé par les machines qui resteront limitées en modélisation  de la reproduction de l’humain! C’est à mon avis tout l’enjeu des années à venir.

Le sujet est préoccupant sachant que l’homme est considéré comme le pire prédateur. Le sera-t il aussi pour lui-même?

Toujours est-il, c’est que notre métier devra tôt ou tard travailler sur l’émotionnel des robots.

Nadine TOUZEAU
Net-profiler

>>>

The behavior take its place in our society without compensating the delay by France in some sectors (eg investigations). Giving these steps a miss detain essential information to better understand Emotional Intelligence. The body does not lie, but it reacts to different factors that surround it: the sound, the smell, noise, voice, interpretation of emotions, behavior, etc.

All these factors can not be modelized, especially as the human interprets and reacts to other things: fear, anger, misunderstanding, tiredness …

In the article below (built very well and quality), video highlights a verbal exchange between a real man and a virtual woman. For a neophyte, we believe, not for professional behavior. There are many incongruities that show how the gap is large between man and machine. For example, we see from the beginning the « Hi », she closes her eyes, put her head back. A 0.15  », ‘how are you today? « , The virtual character tries a similar expression of the type of survey questions, then an expression jovial, friendly and courteous during a conversation between two people as suggested by the man seems appropriate. A 0.20  », it is not altogether in the semblance of a conversation with questioning eyes … But it’s a good start!

The interpretation of others is according to its own patterns: someone who winks the eye so is interpreted differently in different profiles, moods, environments, etc. sometimes translated the opposite of what we want to convey as a message. Knowing that fashion and culture effect is taken into account: a salvation from the hand can make that gesture is considered an insult in another culture. Hence the interest to make sure the behavior a single universal body language, or behavioral model! Which would be dangerous for the survival of humanity.

To the extent that the human is unique, I see only two solutions regarding the future of the Emotional Intelligence:

  • the human will synchronize time with Emotionally Intelligent Machine and so yes the machine will have the upper hand on the man for his decline,
  • the human self keeps its place and is not replaced by machines that will remain limited in modeling the reproduction of the human! This is in my opinion the challenge of coming years.

The subject is worrysome knowing that the man is considered as the worst predator. Will it be also for himself?

Still, our business will sooner or later work on the emotional robots.

Nadine TOUZEAU
Net-profiler