Articles Tagués ‘proactivité terroriste’

Les gouvernements condamnent les attaques terroristes et prétendent combattre les terroristes. Les résultats parlent d’eux-mêmes. Ce qui, me concernant, soulève un ensemble de questions :
– Ne devrions-nous pas nous mêler de nos affaires avant de s’occuper de celles des autres sachant que cela exige d’être un exemple !!! Ce qui, concernant la France, est loin d’être le cas !
– Ne devrions-nous pas nettoyer dans notre propre paroisse afin de commencer à « considérer » la sécurité? En France. Quand on connaît le taux impressionnant d’infiltration, de corruption et considérant qu’un terroriste, l’attaquant, mobilise un nombre très important de partisans afin de faire réussir sa mission. Soit 1 terroriste pour 30,40,50 partisans/collaborateurs, peut être même plus !
– Ne devrions-nous pas mettre de côté notre orgueil, nos paradigmes afin de s’ouvrir pour accepter des nouvelles approches ayant fait leurs preuves, parfois dans d’autres environnements que le sien? Il serait temps de changer nos méthodes, esprits, a priori, et innover plutôt que copier, ce qui n’étant pas le cas, je le réitère, fait le jeu des cybercriminels, sachant que chaque terroriste utilise l’espace cyber !
– Ne devrions-nous pas se remettre en question et tirer leçon des erreurs sans les juger, juste pour avancer dans ces objectifs de lutter contre les terroristes !!! Accepter que l’erreur existe et permettre de s’améliorer et de se remettre en question. Se remettre en question oblige à modifier partiellement voire totalement certains aspects de notre fonctionnement, personne. Puisque cela ne fonctionne pas tel qu’on le pratique depuis des années, pourquoi ne pas intégrer d’autres façons de travailler, potentiels en acceptant la remise en question, en ne se considérant plus comme des cadors, califes afin de ranger les ergots une bonne fois pour toute !!!
– etc.

Le fait que les résultats parlent d’eux-mêmes, remettant en question une véritable volonté politique de stopper ces attentats, autorise à penser que :
– y a-t-il accord avec ces terroristes d’une manière ou d’une autre? Des éléments de réponses semblent prouver que oui…
– la qualité des « prestations » des terroristes est-elle considérée à sa juste valeur afin de mieux l’appréhender? Là encore, leur résultat en atteste, y compris dans l’espace cyber trop peu évoqué
– la volonté de combattre le terroriste est-elle sincère, met-elle concrètement des moyens, TOUS les moyens pour faire aboutir cet objectif à un score plus faible? A la lecture des éléments précédents, la réponse pourrait être dans la question  !
– l’acceptation de modifier son approche et d’intégrer de nouvelles ressources pour lutter contre ces actes sont-elles réelles, mises en oeuvre, acceptées ou a contrario, il semble préférable de poursuivre comme avant, comme depuis 20, 30 ans ! Là encore, les résultats parlent d’eux-mêmes.
– etc.

Si on voulait réellement mettre tous les moyens en œuvrent afin d’endiguer le terrorisme, les solutions existent, les ressources notamment novatrices non considérées par orgueil bien souvent pour la France, le patriotisme, le courage. Ce qui en revanche me semble ne pas réellement exister c’est la volonté étatique de certains pays dont la France. Les actes sont les seules mesures.

J’entends souvent une réponse identique à mes questions sur ce sujet, tant dans l’univers sécuritaire qu’économique. Elle est comme suit : « C’est dans l’acceptable ». Ce qui sous-entend pour les non initiés que des gens analysent ce que le peuple considère comme acceptable ou pas en se basant dessus pour mettre en oeuvre la résolution de l’inacceptable. Sachant que le peuple analysé est le même que celui qui est manipulé par la presse. Le terrorisme est inacceptable, considéré et validé comme tel et pourtant, que met-on réellement en oeuvre face à cela ! Donc qu’est ce qui est tronqué, ou cela ne matche pas volontairement et surtout pour qui ! Ce qui m’autorise à penser que l’acceptable est, comme beaucoup de choses, décidé en amont et inculqué dans nos vies. Sauf à être avisé d’une attaque terroriste, comment un de nos décideurs de son acceptable accepterait qu’un de ses proches perde la vie lors d’une de ces attaques terroristes ! Les bases de l’acceptable, là encore, sont-elles calquées sur des éléments tangibles et rationnels à notre quotidien, celui du peuple?! Ou dessert-il une élite, son business et accord réseau !

Y a-t-il une transversalité de synergie analytique entre l’espace réel et virtuel afin de faire plus de prédictif. La compréhension du réseau, la transmission des éléments via darkweb, deepweb donnant un mode opératoire avec la transmission des success stories pouvant être répliquées dans l’espace réel à nouveau avec des signatures différentes, la synergie entre monde économique et terrorisme /cyberterrorisme qui obligent les entreprises à prendre conscience que leur sécurité n’est plus un dû de l’état, les infiltrations sachant que la porte d’entrée la plus sensible est le recrutement à repenser, la corruption à tout niveau … Cette transversalité internationale doit se mettre en place de façon analytique et en intégrant l’espace virtuel, soit sa compréhension. Deux mondes se jouxtent, s’affrontent et s’utilisent à des fins malsains : l’un est réel, l’autre virtuel. Mais tous deux utilisent une seule ressource non exploitée pour prédire, être proactif sur leur acte à venir : l’Homme.

 

La position de leader amène à l’exemple même s’il n’est pas bon et assoie le pouvoir. Les terroristes tiennent cette position aujourd’hui. Donc les combattre nous oblige à être plus intelligents, organisés, ouverts, malins, droits, novateurs… Mais est-ce la volonté des gouvernements se disant lutter contre le terrorisme ?!

Nadine Touzeau
Profiler, net-profiler, chercheur en comportement des cybercriminels

Publicités

Les attentats que la France vient de subir réveille l’opinion une seconde fois face au risque terroriste dont le monde est victime. Malgré le célébrissime 11 septembre, beaucoup de pays ont négligé cela, telle la France.

Une des propositions qui est mise en avant aujourd’hui c’est la proactivité, à savoir, comment allons-nous enfin évaluer la dangerosité d’un individu ! Par quels moyens pourrions-nous détecter l’activation d’un profil sensible ?

Outre le fait que l’on sache que ces individus aient suivi une formation militaire de type djihadiste, outre le principe des échanges entre islamistes qui se font couramment dans des lieux propices tels une mosquée, des prisons, dans la vie de tous les jours, ces extrémistes plus nombreux qu’annoncés, absolument pas isolés, préparés et en réseau, sont entrainés à se montrer avenants et discrets.

De fait, repérer un profil qui va faire un attentat est de plus en plus difficile surtout face à ce que l’on appelle la troisième génération, soit celle infiltrée depuis longtemps par les anciens de la famille.

Ces profils peuvent montrer qu’ils ressemblent à tout un chacun, qu’ils sont plus ou moins intégrés, pacifistes, qu’ils partagent plus ou moins les valeurs de notre vie.

Si on étudie leur comportement, leurs signes, que ce soit sur photo, vidéo, on trouvera forcément à un moment donné une information qui nous dira  si cette personne est ce qu’elle dit, on relèvera une information qui permettra de savoir s’il va y avoir un changement dans sa vie. Cela permettra aussi de faire parvenir cette information vers qui de droit pour surveiller ou investiguer plus sur le terrain.

Ce travail peut se faire en visionnant des photos et vidéos de qualités raisonnables. Je saurais en quelques minutes ou heure alerter, aviser ou rassurer sur tel ou tel profil sensible. Ce qui veut dire que rapidement, notre savoir-faire peut permettre d’éviter au maximum ce que la France a subi.

Par ce que le corps ne ment jamais, même pour un infiltré, même pour les personnes qui cherchent à cacher, nous trouverons , comme nous l’avons toujours fait, l’expression, le comportement, l’attitude, le signe, qui permettront de savoir si on doit craindre plus que prévu dans cet individu.

Evaluer un profil  (dont une trame de profil type pourrait se créer) quel qu’il soit et savoir dire précisément ce que fera cette personne est déjà une évaluation  de la dangerosité, avec les moyens de nos jours, travailler sur ces profils presque en direct, permettra d’être totalement proactif afin de prendre les dispositions nécessaires selon les résultats obtenus.

Nous savons trouver et déjouer toutes tromperies, toutes attitudes non congruentes, tous comportements de complaisances.

Pr Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler

>>>>

A BETTER EVALUATION DANGEROUSNESS PEOPLE

The attacks that France has just undergone wake opinion face to the risk of terrorism which the world is a victim. Despite the famous September 11, many countries have neglected this, such as France.

One proposal that is put forward today is proactive, ie, how are we going to assess the dangerousness of an individual! By what means could we detect the activation of a sensitive profile?

Besides the fact that we know that these individuals have undergone military training jihadist types, besides the principle of share between Islamists who are fluent in places suitable such as mosque, prison, in the life of every day, these extremists, more important we think, are absolutely not isolated, prepared and in a network, trained to show riders and discreet.

Indeed, locate a profile that will make a terrorist attack is becoming more difficult especially against the so-called third generation, the one infiltrated long ago by the elders of the family.

These profiles can show that they are like everyone else, they are more or less integrated, pacifists, they more or less share the values of our life.

If we study their behavior, signs, whether on photo, video, we always find at some point information that will tell if that person is what it says. It will report information that will tell if going to be a change in his life or not. This will also send this information to the proper authorities to monitor or investigate more on the ground.

This work, we  know do by viewing photos and videos of reasonable quality. We’ll know in a few minutes ours to alert, inform and reassure particular sensitive profile. This means that soon, our expertise can prevent up what France has suffered.

For what the body never lies, even for an undercover, even for people who are trying to hide, we will find, as we have always done, expression, behavior, attitude, sign, which will whether we should fear more than expected in this individual.

Evaluating a profile (one typical profile frame could be created) whatsoever and able to say exactly what will this person is already an assessment of dangerousness, with the means of today working on these profiles almost live , will be fully proactive in order to make the necessary arrangements according to the results obtained.

We know find and thwart all deceptions, all attitudes incongruents all behaviors of convenience.

Pr Nadine TOUZEAU
Profiler, net-profiler