L’histoire du livre Profilage Historique

Voilà une innovation mondiale avec cette nouvelle approche du profilage qui permet de se rendre compte que ce métier s’exerce dans plusieurs environnements. Tant qu’il y a des êtres humains, le profilage a toute sa place.

Toutefois, le profilage historique est une innovation qui ne peut se reposer sur une référence autre que le profilage classique. Une innovation issue d’un challenge pour lequel j’ai accepté de relever le défi.

Ce challenge est à découvrir dans mon premier livre d’une série à publier sur le Profilage Historique. Et étant une passionnée du Premier Empire, j’ai inauguré cette série par un premier ouvrage sur Napoléon Bonaparte. Bicentenaire de sa mort oblige !

Une associée d’une maison d’édition réputée a lancé cette belle idée contractualisée par un contrat étranger qui m’a été vendu comme une « évidence pour travailler ensemble ». Mais les relations avec cette associée et son collaborateur dirigeant de la dite-maison d’édition ont été très rapidement tendues et malhonnêtes. Comme pour d’autres auteurs qui ont préféré rompre leur contrat avec eux. Tenant bon afin de voir jusqu’où ils iraient dans leurs « malversations », ils ont du user de subterfuges pour justifier leur rupture de notre contrat de pacotille. La réalité est qu’ils n’avaient pas les reins solides : ils se sont désengagés à peine un mois avant la sortie de mon livre.

Le temps était compté pour faire aboutir mon travail. Je n’avais aucune correction de livre, ce qui n’était pas normal à quelques semaines de la sortie du livre. Pas plus de proposition de couverture ou titre. Rien. Aucun travail de leur part ne m’a été fourni. Qu’à cela ne tienne, je voulais sortir mon livre et respecter le fait de, moi aussi, rendre hommage à Napoléon.

J’ai repris mes feutres et ai dessiné comme lorsque j’étais adolescente, soit de façon suggestive. Mon portrait de Napoléon en main, je l’ai envoyé à un ami passionné et puriste du 1er Empire qui m’a suggéré quelques corrections. Des oublis que j’ai de suite ajouté à mon dessin pour ma couverture de livre. Un client m’a suggéré une mise en page. Une cliente la relecture de mon livre. Bref, une solidarité sincère et rapide qui s’est proposée à moi afin de réussir la sortie de mon livre à temps, soit avant le 5 mai 2021, date du bicentenaire de la mort de Napoléon. Et je les en remercie vivement.

Autonome et sans envie de chercher un éditeur, c’est évidemment la plateforme Amazon que j’ai choisi pour publier mon livre. Simplement par ce que c’est la plus rapide, très bien référencée tout en étant accessible à tous. Amazon n’a également jamais de rupture de stock ! Pour autant, j’ai encore rencontré un parcours du combattant. Cette plateforme a des règles bien précises qui ne rendent absolument pas la tâche facile pour éditer chez eux. Ce n’est ni ludique, ni limpide. Une bonne dose de stress sur plusieurs jours afin de remplir ma mission de sortir mon livre à temps.

Mission accomplie fin avril… Ouf, j’étais soulagée.

La question qui suivait était de savoir si mon livre plairait. Les premiers retours après sa sortie sont très vite arrivés et de façon positive. Plus que je ne l’espérais. J’avais réussi mon pari. Seule encore une fois. Les premiers commentaires arrivèrent sur Amazon et dans mes boites mails.

Mon livre sur le profilage historique a pour but de mettre en lumière l’histoire sous un autre angle que celui connue. Quitte à la remettre en question. Et c’est exactement ce qui s’est passé notamment concernant les masques mortuaires de Napoléon Bonaparte.

Des toiles de maitre, un tableau émit par une intelligence artificielle et deux masques mortuaires ont été analysés en décryptant les signes et comportements qui furent ensuite profilés. Mes conclusions n’engagent que moi et mon travail. Toutefois, des preuves tangibles sont difficilement discutables en l’état actuel des éléments collectés et recoupés. L’approche du profiler sur l’aspect historique donne une autre dimension à l’interprétation de l’histoire.

Au-delà de cela, cela complète ma panoplie de profiler d’analyser le passé, le présent et le futur.

Une approche qui donne une nouvelle corde à l’arc des historiens sur l’étude de l’art, des peintures aux sculptures entre autres. Pour tendre vers une nouvelle vérité sur l’Histoire et ses Grands Hommes qui l’ont faites.

Napoléon aimait relever les défis, aimait l’innovation et était fier de ses ressources intellectuelles en France. Il valorisait l’Homme d’où qu’il soit et de quelque niveau qu’il soit. Pour ma part, je suis lassée de tant de mensonges sur lui et sur d’autres personnages que de nombreux circuits alimentent pour mieux manipuler les esprits et discréditer des personnes qui en dérangent d’autres. Le profilage historique est une solution pour faire réfléchir les gens, leurs faire comprendre qu’il y a des incongruences dans les propos de ces personnes malveillantes. C’est un outil qui répond techniquement à des questions et oblige à être face à des vérités. (Lire aussi le dossier profilage qui donne accès à plusieurs articles : https://nadinetouzeau.com/profilage/)

« Un bel hommage que je rends à l’Empereur » tel que mon livre est qualifié par Bruno Roy-Henri. (Forum de discussion : http://www.empereurperdu.com/forum/phpBB2/viewtopic.php?f=3&t=7356). Et je compte bien en faire de même pour le prochain personnage.

Une vidéo teaser sur le profilage historique de Napoléon Bonaparte a été montée par Judicaël Olivier. Le temps de revêtir ma robe faite sur mesure de Duchesse du 1er Empire et de filmer la vidéo chez un ami en tenue aussi, nous rendions hommage à notre façon à notre Empereur. Quel hommage puisqu’il est totalement novateur. J’aime l’idée que Napoléon Bonaparte aurait probablement apprécié et fait reconnaitre mon travail. Tel fût un de ses plaisirs pour la grandeur de la France.

Vive l’Empereur.

Nadine Touzeau
Analyse Comportementale, Profiler, Net-profiler, Chercheuse en Comportements des Cybercriminels

Toute reproduction partielle ou totale n’est pas autorisée sans accord de l’auteur.

Un commentaire sur “L’histoire du livre Profilage Historique

  1. Reçu sur LinkedIn

    Livre passionnant et certainement pour les ‘fans’ de Napoléon 1er. Une toute nouvelle approche, du jamais vu. En parcourant le livre, j’avais l’impression d’entendre Nadine faire son analyse. Je vois Napoléon différemment dorénavant. Et le plus impressionnant c’est l’analyse sur les masques mortuaires… Je laisse le suspens aux lecteurs.

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s